0 4 minutes 1 mois

« Les dangers pour la santé des méthodes contraceptives » est livre de la commission Episcopale de la Pastorale de la Santé qui a été présenté officiellement à l’opinion publique ce jeudi 15 octobre 2021 à Ouagadougou. C’est un livre qui traite particulièrement des conséquences de l’usages des méthodes contraceptives artificielles et qui conseille les méthodes contraceptives naturelles.

Les évêques de la commission pastorale santé sont visiblement remontés contre le recours aux méthodes contraceptives artificielles qui sont promues par les plus grandes institutions internationales avec la complicité des Etats. Et pour matérialiser ce désaccord, ils ont décidé de mettre sur le marché, un livre pour mieux faire passer leurs messages. Dénommé « Les dangers pour la santé des méthodes contraceptives », ils qualifient ce livre comme une approche scientifique de la question.

Ainsi donc ils dénoncent les méthodes contraceptives dites artificielles et au pire des cas le silence des premières autorités à propos des effets néfastes de ces mêmes méthodes. La commission reste convaincue que les institutions internationales qui promeuvent les méthodes contraceptives font semblant d’aider les Etats mais au fond, ils ont des agendas cachés, qui est selon eux est surtout celui de ralentir la démographie particulièrement en Afrique. Pour eux, les fabricants devraient aussi communiquer sur les effets

Monseigneur Justin KIENTEGA, évêque de Ouahigouya

secondaires de ces méthodes. « Normalement, il n’y a pas de produits sans effets secondaires, minimes soient-ils. Il n’y a pas un produit qu’on met sur le marché sans dire, voilà les effets qui accompagnent. Dans les notices, vous en lisez toujours, et ça ne manque pas. Mais là il n’y a rien du tout » lance le président de la commission pastorale de la santé, Monseigneur Justin KIENTEGA, évêque de Ouahigouya. Ils se demandent donc pourquoi ce silence des Etats et surtout des organisations de la société civiles sur ce sujet. Malgré tout, ils se sont intéressés à la question et les réponses qu’ils ont trouvé et tiennent à partager avec le peuple sont entre autres, le risque de cancers, des malformations, et même le comportement de l’enfant. Ils demandent ainsi aux utilisateurs de prendre connaissances des conséquences de ces méthodes contraceptives pour ne pas être surpris à aucun moment d’une situation quelconque.

« En lisant ce livre, nous demandons aux et aux autres de savoir partager l’information pour que tous soient au même niveau d’informations et qu’ils s’engagent », indique Monseigneur Justin KIENTEGA.

Pour la commission, les méthodes naturelles sont efficaces à 98% si elles sont suivies correctement alors que le reste promu connait inéluctablement des effets néfastes. Pour eux, la voie la mieux indiquée sont les méthodes naturelles s’il y a réellement la volonté. « C’est ce que Dieu a prévu et c’est là ou il y a le bonheur », foi de la commission.

Le livre est disponible à la librairie Jeunesse d’Afrique à 1 000 F CFA.