0 4 minutes 2 mois

Le RAC-CI bat son plein pour la 3e fois au palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingané. L’association Vinneem Puiré a procédé dans la soirée de ce jeudi 25 avril 2024 à Ouagadougou à la cérémonie officielle d’ouverture de la 3e édition des Rendez-vous des arts et de la culture à Cissin (RAC-CI). Cette édition se tient sous le thème «Une culture indépendante comme socle d’une souveraineté réelle du Burkina Faso». La cérémonie d’ouverture s’est tenue sous le patronage du Ministre de la culture, Jean Emmanuel Rimtalba Ouédraogo, sous le parrainage du Ministre du commerce, Serge Poda, du co-parrainage de Salifou Nitiema et sous le parrain artistique, Issouf Compaoré.

Fonder l’avenir du Burkina Faso sur les valeurs et les réalités endogènes, voici ici résumé la quintessence de l’association Vinneem Puiré à travers le RAC-CI. Les RAC-CI se tient du 25 au 28 avril 2024 au palais de la culture Jean Pierre Guingané.

Selon le représentant du parrain, Séraphin Badolo, Chargé de mission, il convient de féliciter les organisateurs pour le pari tenu des RAC-CI. « C’est un mini SNC que nous allons vivre dans la cour de Jean-Pierre Gingané », a t’il affirmé.

A entendre le comité d’organisation, le thème « Une culture indépendante comme socle d’une souveraineté réelle du Burkina Faso» fait suite à l’actualité politique qui remet au goût du jour la question de l’indépendance du Burkina Faso vis-à-vis des influences extérieures. « En tout état de cause, c’est dans la perspective de présenter l’indépendance culturelle comme un moyen d’accéder à la souveraineté que nous avons retenu ce thème qui sera développé à l’occasion d’une conférence-débat au cours de cette édition», a soutenu le comité d’organisation.

Pour le président de l’association Vinneem puiré, Joachim Ramdé, le RAC-CI vise à promouvoir le patrimoine culturel au Burkina Faso et les talents locaux qui excellent dans plusieurs disciplines de la culture burkinabè.

Selon le Président du Comité d’organisation Franc Bilgo, « ce thème est une invite à s’attacher à ses valeurs culturelles. Je voudrais saluer toutes les personnes de bonne volonté ici présentes ou représentées, pour leurs délicates attentions qui contribueront indubitablement à la réussite de cet événement culturel. Cette édition du RAC-CI se tient dans un contexte difficile avec la crise sécuritaire que nous connaissons tous. Et nous la tenons pour marquer un soutien à travers la culture. Nous restons toujours dans la culture et notre vision, c’est de promouvoir nos artisans. Notre vision, c’est de consolider ce que nous avions. Je déclare officiellement ouverte la 3e édition des RAC-CI», a t’il laissé entendre.

Ismaël Kiekieta ✍️