0 6 minutes 4 mois

Le Collectif des leaders panafricains a animé un point de presse ce vendredi 22 mars 2024 à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre avec les hommes de médias était de faire une lecture de la situation Nationale qui prévaut ces deniers temps. Ladite conférence s’est tenue sous le leadership du Président du CLP, Mahamadi ZOUNGRANA et du bureau exécutif.

D’entrée de jeu, il s’est agi pour le Président du CLP, Mahamadi ZOUNGRANA de matérialiser la contribution du collectif dans le combat de la souveraineté engagé par le Président Ibrahim TRAORÉ. A cet effet, il a cité entre autres:

-l’opposition farouche à la remise en cause du pouvoir du MPSR2,
-la dénonciation de la présence de certaines chaînes internationales complices d’une
propagande de déstabilisation de nos institutions,
-la dénonciation de l’immixtion d’une chancellerie étrangère dans les affaires intérieures de
notre pays
-la réclamation du départ des troupes françaises de notre territoire,
-la mise en place de la veille citoyenne qui s’étend aujourd’hui à toutes les régions du Burkina, etc.
-les démêlées judiciaires qui ont conduit nos leaders en prison.
« Le CLP est conscient que le chemin pour l’indépendance totale de notre pays, chemin qu’a emprunté le MPSR2 sous la houlette du Capitaine Ibrahim TRAORE, est plein d’embuches. Etant un des fervents soutiens de ce pouvoir, le CLP connaît toutes sortes d’attaques. Des attaques sordides allant jusqu’à l’accuser de connivence avec des partis politiques pour déstabiliser la Transition», confie le conférencier du jour.
Le CLP a pris la résolution, de ne marchander aucun espace de dignité du vaillant peuple
burkinabè.

Sur la situation géopolitique Nationale, le CLP constate une montée en puissance de la guerre contre le néocolonialisme occidental imposée aux peuples sahéliens sous une forme appelée terrorisme. Au premier responsable du CLP de signifier que depuis l’amorce de la phase de développement de la guerre contre le terrorisme, il faut noter une réelle avancée victoirieuse dans les différents fronts.

Et sur cette situation, le CLP note:
-L’augmentation des effectifs des FDS et des VDP,
-L’équipement conséquent des forces combattantes par des moyens opérationnels de dernière génération,
-La motivation et le moral hautement renforcé des combattants au front,
-La recrudescence des batailles victorieuses en faveur de nos forces armées nationales,
-Le choix des partenaires géopolitiques et stratégiques dans la lutte contre le néocolonialisme occidental, particulièrement le cas de la Russie comme principal partenaire,
-La réinstallation des villages dans certaines régions
-Le renforcement de la lutte pour l’autosuffisance alimentaire à travers l’offensive agricole impliquant la pratique de nouvelles cultures telles que le blé, le cacao,.. dans les pôles de croissance de Bagré , de la vallée du Sourou et du barrage de Samandeni,
-Le renforcement de la lutte contre le chômage à travers les projets d’industrialisation et de mécanisation dans l’exploitation minière ainsi que de transformation des produits agricoles et d’élevage,
-La suppression de la caution à vie de 500 000 pour l’hémodialyse,
-Le réduction de 80% du coût de la séance de dialyse qui passe de 15000 FCFA à 2500
FCFA,
-L’instauration d’une journée nationale des coutumes


«Au regard de ces résultats engrangés, le Collectif des Leaders Panafricains (CLP) félicite et réaffirme son engagement sincère et indéfectible aux côtés des autorités de la transition de notre pays dirigé par le camarade Président, le Capitaine Ibrahim Traoré dont le leadership est manifestement marqué par l’exemple et la révolution.
Le CLP demande au peuple burkinabé de se mobiliser autour du capitane Ibrahim TRAORE pour une prolongation de la durée de la transition afin de poursuivre la mission pour le bonheur de la population», a laissé entendre Mahamadi ZOUNGRANA.

Pour ce qui concerne la situation géopolitique internationale, le Président du CLP se veut claire, le terrorisme au Sahel, les rebelles du M23 en République démocratique du Congo, le massacre du peuple palestinien par Israel au Moyen-Orient, la guerre contre l’OTAN en Ukraine en sont les illustrations concrètes. «C’est pourquoi le collectif des leaders panafricain compatit aux douleurs et demeure aux côtés des peuples qui ont résolument pris la décision ferme de lutter pour une postérité épanouie notamment les peuples de L’Alliance Du Liptako-gourma.
Le CLP voudrait particulièrement saluer le Gouvernement nigérien pour la décision patriotique prise en dénonçant les accords militaires impérialistes qui les liaient aux Etats unis d’Amérique. Cette décision de rapatriement des bases militaires américaines du Niger vient soulager le fardeau économique qui pesait sur le peuple nigérien du fait de cet accord léonais», dixit le Président du CLP.
Le Collectif des leaders panafricains reste déterminé et engagé dans la lutte contre l’impérialisme et le soutien au Capitaine Ibrahim TRAORÉ.

Ismaël Kiekieta