0 3 minutes 1 an

Ce lundi 14 juin 2021 à Ouagadougou, le ministère de la jeunesse, de la promotion de l’entreprenariat et de l’emploi a procédé au lancement de l’Opération Permis de Conduire. L’opération Permis de conduire de l’édition 2021 prendra en compte 1280 jeunes sur 18000 inscrits issus des 13 régions du Burkina Faso. Ladite cérémonie s’est tenue sous le parrainage du ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité urbaine, Vincent T DABILGOU et la présidence du ministre de la jeunesse, Salifo TIEMTORE.

Ce sont au total 1280 jeunes qui vont bénéficier des cours du code de la route et de conduite en vue de l’obtention d’un permis de conduire. Pour le parrain, le ministre des transports, Vincent Dabilgou, cette opération de permis de conduire est va contribuer à enseigner le code de la route afin de permettre aux jeunes non seulement de se protéger mais aussi de protéger les autres en circulation. Il ajoute que le permis de conduire avant d’être un gage  d’emploi est un diplôme de la vie. « Je veillerai personnellement au bon déroulement de cette opération de permis de conduire afin que le code de la route soit bien assimilé par les apprenants », a laissé entendre le ministre des transports.

Selon le ministre de la jeunesse, de la promotion de l’entreprenariat et de l’emploi, Salifo TIEMTORE, opération permis de conduire permettra de renforcer l’employabilité des jeunes et le civisme routier. « En plus du permis C, cette édition a inclus le permis D. Ils seront au nombre de 40 à bénéficier pour la formation catégorie D du permis de conduire », souligne le ministre de la jeunesse. Il a par ailleurs demandé aux auto-écoles engagées à faire preuve de rigueur et de professionnalisme afin que les formations se déroulent dans les délais raisonnables conformément aux engagements pris afin que nous puissions aboutir à de meilleurs résultats.

Il faut noter que l’incivisme routier est la principale cause des accidents, beaucoup d’usagers de la route dont les jeunes ignorent les règles de la circulation. Ainsi, il était plus que nécessaire de multiplier les actions de sensibilisation et d’éducation au code de la route. Il convient de retenir que l’opération permis de conduire concerne tous les jeunes burkinabè de 18 à 35ans et la sélection des bénéficiaires se fait par tirage.