0 3 minutes 2 mois

L’association « le cercle des arts vivants » a mis à la disposition des artistes humoristes, un guide pratique de formation en humour. La présentation de ce doccument financé à plus de 41 millions de francs CFA par le Fond de développement culturel touristique (FDCT) et l’Union Européenne est intervenue dans l’après midi du vendredi 15 décembre 2023 à Ouagadougou.


Au Burkina Faso, l’art de l’humour s’est imposé comme une discipline artistique et professionnelle. En vue de perpétuer cette filière artistique, l’association « le cercle des arts vivants » a initié une série de formations en faveur d’une trentaine d’artistes humoristes pratiquants et émergents.
Suite à cette formation qui a duré un (01) mois, un guide en humour a été élaboré et mis à la disposition de tous les artistes humoristes.

Ce livre est selon les initiateurs, un manuel didactique qui contient des modules de formations et des informations pratiques sur l’écosystème de l’art de l’humour au Burkina Faso.


Plus qu’un outil de référence, ce guide servira de feuille de route aux humoristes dans leurs processus de transfert de compétences.
« C’est un projet qui vient combler le vide », a indiqué Gérard K. Ouédraogo, artiste comédien et humoriste par ailleurs l’initiateur du projet. Car, dit-il, dans le paysage de l’humour burkinabè et de la sous-région, il n’y avait pas de référentiel pédagogique en matière de formation et de transfert de compétence dans l’art de l’humour.


Pour lui, l’humour est un art qui est loin d’être barbare. « L’humour est subtil et très intelligent. Les pratiquants et émergents pourront apprendre beaucoup avec ce livre et s’améliorer », a souligné Gérard Ouédraogo.


Selon Abdoulaye DIALLO parrain de la cérémonie de présentation du livre, faire rire est un métier très difficile à réussir. << J’invite ces jeunes humoristes à beaucoup se documenter, se cultiver et se nourrir de l’humour des devanciers pour pouvoir créer leur propre humour et s’adapter au public >>, a conseillé M. DIALLO.


Les participants à cette formation qui a abouti à l’élaboration d’un guide pratique ont salué cette initiative à sa juste valeur. << Nous avons été formés avec des experts qui nous ont montré ce qu’il faut faire pour être professionnel et ne pas travailler dans l’anarchie. Parce que l’humoriste est un passeur de message et en passant le message, il faut savoir ce que tu dis pour ne pas créer d’autres choses >>, a expliqué Benjamin T.

YAMEOGO artiste comédien, par ailleurs promoteur du FESTHURIK de Koudougou.
Les éléments constitutifs de cette formation ont été consignés dans ce doccument.


Le livre « Guide pratique de formation en humour » est désormais disponible sur le marché au prix unitaire de 10 000F CFA.

Jeanne Z. LAYA pour Faso-info.net