0 5 minutes 1 semaine

AG de l’APACTA: Les problèmes des Promoteurs d’Agence de Transfert d’Argent et l’élection présidentielle à l’ordre du jour

Dans la matinée de ce samedi 06 juillet 2024, l’Association des Promoteurs d’Agence en vente de Crédit et de Transfert d’Argent (APACTA) a tenu une assemblée générale extraordinaire qui a donné droit à une conférence de presse pour poser les problèmes que rencontrent les promoteurs des agences de transfert d’argent et procéder à l’élection d’un nouveau président. Ladite conférence s’est tenue sous le leadership du porte-parole de l’APACTA, Ouidgonoma Boureima et du SG adjoint Tamboura Kadi.

«Les agents mobiles money abattent un travail énorme dans la distribution des services de transfert dans notre pays. Cependant Aucun promoteur d’agence de transfert de crédit ni une organisation comme la nôtre ne sont associés comme des partenaires fiables pour le bon déroulement de ce service. Pourtant c’est nous les agents qui sommes en contact direct avec les consommateurs. C’est nous qui savons les différents problèmes que les consommateurs rencontrent. Les agents endossent les manquements des services que proposent les différents opérateurs, essaient de les résoudre avant de diriger ces derniers vers les services compétents. C’est nous qui subissions toutes sortes de problèmes sur le terrain : arnaque, escroquerie, vol et braquage à nos risques et périls », voici ici exposé la difficulté majeure de l’APACTA par les conférenciers du jour.

Selon le porte-parole de l’APACTA Ouidgonoma Boureima, à travers cette Assemblée générale extraordinaire, il convient de souhaiter un prompt rétablissement à tous les blessés liés au travail de transfert d’argent et rendre hommage aux travailleurs tombés sur les champs d’honneur à la recherche de leur pitance, avec pour exemple les deux braquages récents:Celui de silmiyiri et de pissy qui a couté deux vies humaines. Pour lui, il est impératif qu’ils soient prises en compte dans les chaînes de décisions.

« Nous voulons donner de nouvelles orientations pour la suite de cette lutte, ce qui nous a conduit à inviter nos partenaires qui sont les différents opérateurs et les dealers. Nous voulons rappeler que nous sommes comme une chaîne sur une même machine et si une pièce manque la machine s’arrête. Nous demandons à être considéré dans certaines prises de décisions qui nous engagent tous. Au lieu de décider avant de nous soumettre certaine décision comme la baisse de commissions deux fois successives par orange qui a été vraiment un coup dur pour les agents et bien d’autres décisions auxquelles nous pouvons apporter notre contribution» a confié le porte-parole, Ouidgonoma Boureima.

A entendre, la SG adjoint de l’APACTA, Tamboura Kadi, il s’agit de rétablir le contact entre l’APACTA et les opérateurs de téléphonie mobile. Pour la SG adjoint, les problèmes que rencontrent les travailleurs des agences de transfert d’argent sont multiples et de divers ordres. «Nous sommes ouverts à toute concertation pour la
bonne marche de notre activité commune», a t’elle confié.

Du reste, il convient de noter que APACTA est une association qui a pour objectif de promouvoir le secteur des opérations mobil money tout en défendant sans doute les intérêts de ses membres et fait de la solidarité et de l’entre aide son cheval de bataille au profit de ses membres et l’ensemble du peuple burkinabé.

Elle tient une assemblée générale extraordinaire ce jour pour tirer des leçons de tous ses manquements et se donner de nouvelles orientations pour la suite de sa mission.
Ismaël Kiekieta ✍🏼