0 3 minutes 2 ans

Le lancement officiel du Championnat National du Kalma ( CNK) a eu lieu ce mercredi le 2 juin 2021 à Ouagadougou. Cette 3 ème édition du championnat national du Kalma composé de trois phases est prévu du 24 au 27 juin 2021 à l’espace culturel Napambeogo à Gounghin. Ladite cérémonie a été animée par le coordonnateur du Kalma Aboudou BADO Dabs.

La 3 ème édition du Championnat National du Kalma ( CNK) est une manifestation culturelle bâtit au tour d’une grande compétition d’envergure nationale d’artistes danseurs Kalma. Il faut noter que cette édition se présente comme une manifestation de type festivalesque qui se déroulera en quatre jours en un seul endroit. Cette 3 ème édition sera composé d’ une grande cérémonie d’ouverture spéciale et une grande compétition de Kalma à trois étapes à savoir les éliminatoires, une demi-finale et une finale.
D’ailleurs, au delà de cette grande compétition de la nouvelle génération des danseurs du Kalma, ce championnat verra une grande exposition artistique et culturelle dont l’art vestimentaire et la participation en animation des compétitions des prestations des grands danseurs phénomènes du Kalma et des artistes multiformes.
Il faut retenir que la particularité de cette 3 ème édition est que chaque danseurs sera habillé par une maison de couture d’après Aboudou BADO, le coordonnateur du Kalma.

Parmi les trois phases, la première phase qui est là phase des éliminatoires mettra en compétition 32 danseurs retenus lors d’un appel à candidature. Cette phase est subdivisée en 4 spectacle de 8 danseurs permettront de retenir 4 danseurs par spectacle dont 16 candidats pour les demi-finales. En plus, la demi-finale composé de deux spectacles verra l’exposition de 16 artistes danseurs retenus lors des éliminatoires. En fin, la finale permettra aux 8 finalistes de se lancer à la conquête du titre suprême de Championnat National du Kalma 2021et le lauréat bénéficiera du gros lot et d’un trophée. Les villes participantes à cette 3 ème édition sont Ouagadougou, Koudougou, Bobo-Dioulasso, Gaoua, Puitenga.
En rappel, un jury de trois membres seront chargés de l’appréciation de la compétition et de la meilleure création de mode.