0 5 minutes 2 mois

Ce dimanche 05 décembre 2021, l’association citoyen du Faso a tenu sa seconde assemblée générale. Cette assemblée générale a pour but de marquer le début officiel de leurs activités. Ladite AG se tient sous le leadership du président de l’association Citoyen du Faso, Abdoul Moumouni RABO et des représentants de l’association dans les différentes localités du monde.

Le thème de cette assemblée générale est « contribution de l’association Citoyen du Faso dans la réduction du chômage au Burkina Faso dans un contexte de crise sécuritaire ». L’association Citoyen du Faso existe depuis 2014. Elle a des représentantations dans les 13 régions du Burkina et dans certains pays du monde. Son but principal est de contribuer à résoudre de façon drastique la question du chômage des jeunes au Burkina Faso. Depuis sa création, l’association Citoyen du Faso (CIFA) a participé à l’autonomisation des femmes avec des microcrédits et des formations en entrepreneuriat. Au niveau de la jeunesse du Faso, elle a attribué environ 2000 bons de permis de conduire. Toute chose qui participe à la réduction du chômage.

Pour le président du comité d’organisation, Florent Neya, cette assemblée générale se tient dans un contexte sécuritaire difficile. Il ajoute qu’il s’agit de saluer et de féliciter tous les membres de l’association qui sont venus des différentes régions du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, des Arabie Saoudite et des USA. « L’association a été créée par en 2014 à l’arrondissement 04. L’objectif de l’association est de lutter contre le chômage des jeunes. Elle a octroyé des vivres aux personnes déplacées internes, des permis de conduire aux jeunes et des formations en entrepreneuriat au profit des femmes et des jeunes », soutient le président du comité d’organisation.

Selon le représentant des coordonnateurs du CIFA, Dienderé Issouf, il convient de saluer la réussite de cérémonie. Il a tenu féliciter le président du CIFA pour sa vision pour les jeunes. Il ajoute qu’un jeune sans emploi est un potentiel cible pour les recrutements des terroristes.  » J’appelle l’Union sacrée des jeunes. Le CIFA est l’une des premières association à s’interesser à la problématique du chômage des jeunes. Longue vie au Président du CIFA et merci pour l’initiative », a laissé entendre le représentant des coordonnateurs du CIFA.
Lors de son allocution, le président du Citoyen du Faso, Abdoul Moumouni RABO, a tenu à réaffirmer son soutien aux FDS et aux VDP. Il affirme qu’il faut saluer le comité d’organisation pour le travail abattu.  » Nous sommes 6048 membres en 2021. L’association Citoyen du Faso depuis 2014 lutte contre le chômage des jeunes à travers des formations en saponification, fabrication de jus locaux, du yaourt et bien d’autres. La jeunesse burkinabè ne pourra participer au développement du pays que lorsqu’elle sera mis au centre d’une politique de développement clair et bien élaboré. Nous sommes sûr que le développement économique et social du pays passera forcément par la réduction du chômage des jeunes », soutient le président. Pour lui, le thème de cette assemblée générale est interpelateur dans un contexte de crise sécuritaire où tous les fils doivent apporter des solutions idoines pour la résolution de l’Hydre terroriste.

Du reste, il convient de noter que l’objectif de cette assemblée générale est de faire le bilan des activités déjà menées. C’est dans une ambiance festive que s’est tenue cette assemblée générale.