0 5 minutes 8 mois

Dans l’après midi de ce jeudi 02 octobre le journal Faso-info.net est allé à la rencontre de Faisal Ousseini NANEMA, Président du Mouvement pour la Démocratie et le Vivre Ensemble pour échanger sur des questions sociopolitique du Burkina. Très connu pour son fran parlé, Faisal Ousseini NANEMA est revenu sur les points focaux qui ont miné la vie sociopolitique du Burkina Faso.

 

-Faso-info.net: Présentez-vous à nos lecteurs?

Faisal Ousseini NANEMA: Je m’appelle Ousseini Faisal Nanema. Je suis le président national du Mouvement pour la Démocratie et le Vivre Ensemble

-Faso-info.net: Quelle analyse faites-vous de la situation sociopolitique du Burkina ?

Faical Ousseni NANEMA : La situation sociopolitique du Burkina est très bon. Nous voyons que depuis le 30 septembre 2022, il y a des dignes fils du Burkina qui ont pris l’engagement de s’assumer au détriment des autorités supérieures au ventre ballonné et milliardaire. Tout à commencé le 24 janvier 2021 mais malheureusement, ils se sont trompés sur le choix de leur leader. Ils ont pris un homme qui était la photographie légalisée de l’autorité supérieur qui était assoiffée de l’argent . Dieu merci avec leur intelligence et leur savoir faire et leur sens de responsabilité, ils ont vite vu qu’ils se sont trompés. Ils ont donné le pouvoir à un assoiffés qui n’était que le lieutenant colonel Damiba et ils ont rectifier le choix le 30 septembre au bonheur des burkinabè avec le Capitaine Ibrahim TRAORÉ.Actuellement, le climat est très parfait.

-Faso-info.net: Quelle est votre position sur la prolongation de la Transition burkinabè ?

Ouesseini Faisal NANEMA : Avant de savoir que dans la vie, il y avait un homme qui s’appelait Capitaine Ibrahim TRAORÉ, j’avais dit de prolonger la transition même si je ne soutenais pas le pouvoir de Damiba. J’avais vue qu’il n’était pas possible d’organiser les élections en 2024. Le chemin était long et périlleux pour pouvoir organiser les élections en si peu de temps.

Faisal Ousseini NANEMA, Président MDVE

-Faso-info.net: Quel regard critique faites-vous de la veille Citoyenne des derniers jours ?

Faisal Ousseini NANEMA : La veille Citoyenne est une bonne chose pour le Burkina Faso qu’il faut louer et saluer. Si pendant l’évolution y’avait ses veilles citoyennes, on ne pouvait pas faire ce qu’on a fait au pouvoir de Sankara. Tout ceux qui sont dans les grains et dans les rond-point sont des gens qui n’ont jamais fait la politique parce que la politique c’est pas leur problème. Ils ont vu entre temps que le Burkina Faso partait dans un chaos et ils sont venus pour rétablir l’ordre. Ce sont des gens qui croient au Capitaine Ibrahim TRAORÉ comme ils croient au prophète Mohammed et à Jésus Christ. Ce sont des pères de famille qui ont laissé leur femme pour venir dormir au dehors. C’est un exemple de patriotisme et d’amour pour la patrie. Toutes choses que je félicites à sa juste valeur.

-Faso-info.net: Meeting avorté de la CGTB, quel regard sur la situation ?

Faisal Ousseini NANEMA : Il y a eu un moment où j’ai eu les informations de certains leaders politiques qui voulaient une occasions pour faire un meeting et c’était le fiasco. Il y a des rumeurs qui disent que ce sont les pagtagé pagtagé sauf que les 95% des pagtagé pagtagé sont des commerçants et des analphabètes. Est ce que les pagtagé, pagtagé peuvent commenter les publications sur Facebook. Ils font généralement des audios. Mais quand on regarde le niveau de violence verbale sur les publications et les commentaires, on se demande le niveau social de ces internautes. Ce sont les militants politiques et les fonctionnaires qui avaient refusé qu’on prélève 1% de leur salaire pour l’effort de Guerre. Au nom de la mobilisation générale et l’amélioration des conditions de vie, je demande au président Ibrahim TRAORÉ de faire un prélèvement de 5% sur les salaires.

-Faso-info.net: Quel avenir pour le Burkina Faso dans les années à venir?

Ouesseini Faisal NANEMA : L’avenir du Burkina Faso sera très merveille. Dans 5 ou 10 ans des gens auront envie de revenir au Burkina. Nous avons un boom minier qui sera développé car notre sous sol est très riche. Après dans 5 -10 ans que Dieu nous donne longue vie le Burkina sera un paradis inoubliable.

 

Interview réalisée par

Sanfo Minata et Ismael Kiekieta ✍️