0 3 minutes 5 jours

Placée sous le thème « quelle gouvernance pour un accès équitable à la terre et la prévention des conflits fonciers entre agriculteurs, éleveurs, Agro businessmen et promoteurs immobiliers ? », la 6e édition de la Foire Internationale Agro-sylvo-pastoral de Komsilga (FIKOM) est prévu du 23 au 27 novembre 2021. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse ce lundi 11 octobre 2021 à Komsilga. Ladite conférence s’est tenue en présence du promoteur Jean Victor Ouédraogo, du Maire de la commune de Komsilga, Issouf Nikiema et des autorités coutumières et religieuses.

La 6e édition de la FIKOM se tiendra dans le village de Silmissin. Sont prévus au cours du FIKOM, des expositions ventes des produits Agro-sylvo-pastoral, l’exposition des activités des projets et programmes de développement rural, des conférences publiques, l’art culinaire et bien d’autres. Il faut noter que ces activités seront récompensés par un jury. Le jury évaluera les différentes acteurs dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage, de la  transformation  végétale ou animale, de la récompense individuelle, de la récompense collective et dans le domaine de la récompense des acteurs d’appui au développement du monde rural.

La FIKOM 2021 sera couronnée par la nuit des acteurs du monde rural. Elle innove en s’étendant à la diaspora qui sera récipiendaire d’un prix . Il convient de retenir que le meilleur exposant et le trophée d’or décrocheront chacun une parcelle de 300 mètres carré à usage d’habitation.

A en croire le promoteur, Jean Victor Ouédraogo, cette nuit se veut un cadre définit par le comité d’organisation pour célébrer l’excellence dans les domaines de la production, de la transformation, de la commercialisation des produits agro – sylvo – pastoral mais aussi, des actions de renforcement des capacités initiées par les encadreurs du monde paysan. Il ajoute que l’Association pour le Développement du monde Rural garant et promotrice de la FIKOM se veut être une structure de plaidoyer en faveur du monde rural. « Cette 6e édition va permettre aux politique d’exposer leur vision  sur la question foncière », a laissé entendre Jean Victor Ouédraogo.

Du reste, il faut noter que les objectifs  de l’Association pour le Développement du Monde Rural pour la FIKOM sont entre autres œuvrer à la structuration et à la promotion du monde rural, formuler et exécuter des projets  et programmes de développement du monde rural et créer des liens et initier des échanges inter-associations. Tout les différents acteurs sont invités à faire du FIKOM 2021 une réussite.