0 7 minutes 3 semaines

L’entreprise TECO² a procédé  à la livraison des tables bancs écologiques au collège Jeunes Filles de Loumbila ce jeudi 30 septembre 2021 dans la commune de Loumbila grâce à l’Association  pour l’Entreprenariat Vert et le Développement Durable (AEV2D) en collaboration avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Cette mise en disposition de tables bancs écologiques audit collège intervient dans le cadre du  projet d’appui à la valorisation des déchets plastiques. La cérémonie officielle de remise qui a connu la participation des autorités administratives, coutumières et religieuses de la commune de Loumbila, se tient sous le leadership de l’administrateur général de l’Organisation  Internationale de la Francophonie, Geoffroi  MONPETIT  et  du président de de l’Association  pour l’Entreprenariat Vert et le Développement Durable, Calvin TIAM.

Ce sont au total 100 tables bancs écologiques, 06 bureaux 04 chaises écologiques et 06 poubelles écologiques  qui ont été mise à la disposition du  collège Jeunes Filles de Loumbila pour soutenir la logistique dudit collège à hauteur de 19 000 000 millions FCFA. Il faut noter que les tables bancs écologiques de classe TECO² sont des bancs scolaires innovants fabriqués à partir de matériaux composites en plastiques recyclés. Ils sont bien souples et durables que les tables bancs de classe en bois et contribuent efficacement à la lutter contre la déforestation et l’avancée de la sécheresse dans les pays d’Afrique Subsaharienne.

Equiper les écoles avec des tables bancs écologiques telle est la mission que s’est assignée la start up TECO² pour sauver l’environnement et l’Association  pour l’Entreprenariat Vert et le Développement Durable (AEV2D) en collaboration avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ont bien voulu rendre cela effective en octroyant une centaine de tables bancs écologiques au collège Jeunes Filles de Loumbila.

Pour la directrice du collège Jeunes Filles de Lombila, Salimata KABORE, il s’est agit d’exprimer sa profonde gratitude pour l’AEV2D et son partenaire l’OIF pour avoir porter leur choix sur ledit collège. Elle soutient que ces meubles exclusivement conçus à base  de déchets plastiques recyclés revêt un triple avantage à savoir assainir l’environnement, lutter contre la déforestation et permettre aux ménages de se doter de meuble de qualité durable. Lors de son allocution, la directrice avec la responsabilité des élèves et du personnel a pris l’engagement d’être plus regardant dans la gestion des déchets et de la collection au profit de l’AEV2D. « Nous invitons les uns et les autres à adopter cette pratique écocitoyenne pour un environnement sain. Le besoin en équipement reste un défit permanent à relever et ce don constitue un véritable soulagement. Cette remise d’équipement sera consignée dans les agendas de souvenir « , a telle confié.

Selon le président de l’AEV2D et DG de la start up TECO², Calvin TIAM, c’est dans le cadre du projet d’accélération de la mise en œuvre des ODD à l’échelle locale financier par l‘OIF que l’AEV2D a reçu une subvention pour implémenter ce projet au Burkina Faso. Il faut que le projet s’intitule projet d’appui à la valorisation de déchets plastiques et de mises en disposition de tables bancs écologiques pour deux établissements de jeunes filles. Le président que cela consiste à équiper en mobilier scolaire durable, écologique et très résistant des établissements scolaires et il espère qu’avec le soutien de ses partenaires, ils pourront équiper le maximum d’établissement scolaire au Burkina et dans la sous région ouest africaine.  Il a par ailleurs remercié l’OIF pour avoir cru au projet et l’administrateur de l’OIF qui n’a ménagé aucun effort pour participer à cette remise.   » L’AEV2D a pour mission de promouvoir, de développer et de soutenir l’entreprenariat vert et l’entreprenariat féminin comme levier de développement économique durable dans les zones rurales et urbaines dans les pays africains. Son bureau exécutif est constitué de chef d’entreprise expérimenté« , a t-il laissé entendre.

Quant à l’administrateur de l’OIF, Geoffroi MONTPETIT, c’est un sentiment de joie qui l’anime pour la remise officielle de tables bancs écologiques. Pour lui, c’est dans le cadre la mise œuvre d’objectif de développement durable entre l’institut de la francophonie pour le développement durable et les collectivités locales burkinabè que s’inscrit le projet de valorisation des déchets plastiques. A l’endroit des jeunes, l’administrateur de l’OIF  a demandé aux uns et aux autres de ne pas reproduire les mêmes erreurs que les ainés ont fait avec l’environnement.   » Prenez cette planète en main, protégez là, on n’a pas d’autre et aidez nous à lutter pour la garder propre et assurer un avenir durable. Ensemble nos partenaires ce sont intéressées à la gestion et la valorisation des déchets plastiques et on su faire preuve de créativité afin de transformer les déchets plastiques en mobilier scolaire », a  conseillé Geoffroi MONPETIT.

« Equiper les salles de classes avec des tables bancs écologiques, c’est soutenir l’éducation tout en préservant l’environnement », ce sont les mots que le président de l’AEV2D, Calvin TIAM a bien voulu laisser à l’endroit des participants à la remise de tables bancs écologiques au collège Jeune fille de Loumbila.

En rappel, il faut noter que la deuxième de don de tables banc écologiques au Juvénat Fille de Saint Camille, le samedi 02 octobre prochain dans la ville de Ouagadougou.

Compte rendu de Minata SANFO