0 4 minutes 9 mois

C’est officiel, pour un secteur privé plus solide et prospère au Burkina Faso, Appolinaire Compaoré sera candidat le mardi 24 octobre prochain à l’Assemblée générale élective du Conseil National du Patronat Burkinabè qui aura lieu à Ouagadougou. Cependant, il faut le rappeler, le secteur privé burkinabè n’a plus de secret pour Appolinaire Compaoré.

Face à un secteur privé dans un contexte sécuritaire difficile pour le Burkina Faso et en proie à une crise économique mondiale, Appolinaire Compaoré lors de son mandat a travaillé dans l’esprit de préserver et de consolider les acquis dudit secteur. Le chantier était périlleux mais il a su impulsé la dynamique de la promotion et du climat des affaires du secteur privé.

A cette AG élective du conseil national du patronat burkinabè (CNPB), Appolinaire Compaoré sera face Idrissa Nassa  pour le poste de la présidence du CNPB. L’ opérateurs économiques, Appolinaire Compaoré, candidat à sa propre succession, il est l’actuel président du CNPB. Pour la cohésion sociale au sein du secteur privé, l’opérateur économique, Appolinaire Compaoré a travaillé au cours de son mandat à unir tous les acteurs pour un secteur privé fort et prospère.

Il convient de retenir que des activités ont été menées dans le cadre du renforcement de l’élaboration et la publication de guides pratiques et de documents référentiels à destination du secteur privé. Mieux,
dans le cadre de l’exécution des projets et programmes, des appuis institutionnels ont permis au CNPB d’acquérir du mobilier de bureau, des ordinateurs, des consommables informatiques pour le secrétariat.

Sous le mandat de Appolinaire Compaoré, le CNPB s’est doté au cours de la même période des outils de gestion et de communication dont le but est de contribuer à l’amélioration du climat des affaires au Burkina Faso. Il a engagé le Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB) dans la démarche EESE (Enabling Environment for Sustainable Enterprises) initiée par le Bureau International du Travail (BIT). Il faut noter que la démarche EESE vise à doter les structures faîtières d’appui aux entreprises des données et arguments scientifiques vérifiables pour leur plaidoyer auprès des Gouvernements et autres partenaires pour la création d’un environnement propice au développement d’entreprises durables.

 

Pour l’Assemblée générale élective, le secteur privé a besoin des efforts de tous les opérateurs économiques pour créer de l’emploi pour la jeunesse et répondre aux besoins des populations. Cependant, la compétition est souvent source de division après la proclamation des résultats si le consensus échoue dans la négociation. Alors, la fédération des énergies pour s’accompagner mutuellement à tour de rôle permettra de booster l’économie nationale et de resserrer les liens pour l’atteinte des objectifs. Le gouvernement de la Transition est fortement interpellé que les deux candidats trouvent un consensus pour le plein épanouissement de l’économie nationale. Le candidat Appolinaire Compaoré qui a antamé un travaille gigantesque lors de son premier mandat veut continuer son oeuvre en renforçant les acquis pour une économie florissante.