0 3 minutes 2 mois

Le comité d’organisation de la 3e édition du festival « Rire en fête » a rencontré les hommes de médias ce mercredi 29 septembre 2021 à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence de presse était d’informer à l’opinion publique la tenue de la 3e édition du festival « Rire en fête » prévue pour du 1er au  3 septembre prochain respectivement à canal olympia ouaga 2000, à l’Institut français et à la MACO. ladite conférence de presse a été animée sous le leadership de Moussa petit sergent.

Jonathan Lett , directeur de canal+, c’est un plaisir d’accompagner le festival « Rire en fête » parce qu’elle fait vivre la culture burkinabè de façon générale.  Pour Moussa petit sergent, il s’agit de dire merci au partenaire principal Canal+ pour leur accompagnement. Il ajoute que le festival sera en live avec un groupe de musiciens talentueux du Burkina. « Le festival se tiendra à canal Olympia Ouaga 2000, à l’Institut français et la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou. Celui qui nous a donné l’idée de faire le spectacle à la MACO, c’est Ben Ali », a précise Moussa petit sergent.
Selon Edoudoua du Cameroun, c’est une grande première de venir à Ouagadougou. Il soutient qu’il est là pour soutenir Moussa petit sergent. « Je vous promets de l’humour à la camerounaise. C’est un grand bonheur de donner le sourire aux détenus de la MACO. Il n’y a pas de mal à copier le bien et on pourra reproduire ce genre d’initiative au Cameroun », soutient EDOUDOUA.
Le festival permet une ouverture d’opportunités pour les humoristes burkinabè. « L’objectif d’un tel cadre de distraction par le rire, est de créer selon lui, une passerelle entre les humoristes de l’Afrique et de sa diaspora, de favoriser l‘émergence des jeunes talents dans le domaine de l’humour et de renforcer davantage le partage et les échanges entre les professionnels et les amateurs du rire », dixit Moussa petit sergent.

Il convient de retenir que ce sont au total Sept (7) pays qui prendront part à cette 3e édition. Il s’agit de la France, la Côte-d’Ivoire, la Belgique, le Cameroun, le Togo, la Suisse et le Burkina Faso.

En rappel, il faut signaler que le spectacle est gratuit à la MACO, accessible à partir de 5000 fcfa et 20000 fcfa à Canal Olympia Ouaga2000 et à l’institut français.

Minata SANFO