0 4 minutes 1 mois

L’étudiant Daouda OUEDRAOGO a soutenu sur l’efficacité de l’apivirine ce mercredi 08 décembre 2021 à l’ Université Joseph Ki ZERBO à Ouagadougou. Elevé au grade de docteur en médecine il a obtenu la « mention très honorable » avec les félicitations d’un jury composé des Docteurs du domaine.

L’étudiant Daouda OUEDRAOGO est promu au grade de docteur en médecine pour avoir soutenu sur l’apivirine. Devant un jury présidé par le Pr Joseph Y. DRABO, il a soutenu avec brio sa thèse de doctorat à l’Unité de formation et de recherche en sciences de la santé (UFR/SDS de l’Université Joseph KI-ZERBO.

Daouda OUEDRAOGO, l’impétrant, a soutenu sous le thème :
« Etude de la tolérance, de la sécurité et de l’efficacité de l’apivirine chez des patients adultes atteints de la maladie à covid-19 sans signe de gravité », Dans l’intervalle de temps exigé, il a exposé le fruit de ses travaux de recherche au membres du jury.

En effet, il s’agit d’une étude clinique ouverte de phase II, qui a concerné quarante-cinq (45) patients déclarés positifs à la Covid-19 sans signe de gravité et ayant signé un consentement éclairé. Dans ses recherches, Daouda OUEDRAOGO a évalué et déterminé l’efficacité du phytomédicament Apivirine et son acceptabilité chez des patients adultes atteints de la maladie à covid-19 sans signe de gravité. Il a indiqué que le schéma thérapeutique était de 3 gélules toutes les 6 heures.

Daouda Ouédraogo a signifié qu’après quatre (04) jours de traitement, le cumule de taux de guérison virologique était de 33,33% ; 48,89% après sept (07) jours et 86,67% après quatorze (14) jours. Au 15e jour de traitement.

Valentin AGON, Co-inventeur de l’apivirine à affirmé que le taux cumulé de guérison était de 93,33%.
Daouda OUEDRAOGO précise que la guérison clinique était de 100% après sept 07) de traitement.

Il est alors arrivé à la conclusion que le phytomédicament Apivirine est efficace et toléré dans la prise en charge des patients atteints de covid-19 sans signe de gravité.

« L’usage de l’Apivirine est sécurisé avec une efficacité qu’on a observé sur le plan clinique comme sur le plan biologique », a souligné M. OUEDRAOGO.

A l’issue de la présentation, le jury a estimé que le thème est pertinent dans la mesure où les travaux de recherche de l’impétrant viennent prouver l’efficacité de l’apivirine contre la Covid-19.

« La science est aussi africaine. Les recherches de Daouda OUEDRAOGO ont montré que la covid-19 meure sous apivirine. Au niveau de la tolérance, nous avons vu que l’apivirine est bien toléré, ce n’est pas un poison comme certaines personnes le pensent », a laissé entendre le Co-inventeur de l’apivirine Valentin AGON.

Pour le Pr Joseph Y. DRABO, président de jury toutefois, le jury a voulu qu’une étude plus large soit faite pour confirmer l’efficacité de l’apivirine contre la COVID-19.

Du reste, à l’issue de la prestation de serment, Dr Joseph Y. DRABO à déclaré désormais Daouda OUÉDRAOGO docteur en médecine.