0 3 minutes 1 mois

Au cours d’une conférence de presse animée ce mardi 05 Juillet 2022 à Ouagadougou, l’Association Afrique Contre le Tabac ( ACONTA) a procédé à la remise officielle du prix OMS 2022 de la journée mondiale de lutte contre le tabagisme au lauréat, Harouna Kaboré.

Le sacrifice consentie par l’ancien ministre du commerce, Harouna Kaboré pour la lutte anti-tabac n’a pas été vain, il a été récompensé par l’Organisation Mondiale de la Santé par proposition de ACONTA. En effet, le 31 Mai dernier, il a été lauréat du Prix OMS pour la journée mondiale sans tabac.

Encourager et galvaniser les acteurs dans la lutte anti-tabac, c’est là tout le sens du prix OMS pour la journée mondiale sans tabac, attribué à l’ancien ministre Harouna Kaboré.

Ce prix est composé d’un certificat de reconnaissance et d’une médaille représentant la récompense spéciale du Directeur général de l’OMS. Pour le conférencier principal du jour, Salif Nikiema, ces prix ont été décernés à 5 pays. Il s’est agi de 01 prix au Burkina Faso, de 02 prix au Kenya, de 01 prix au Madagascar, de 01 prix au Mali et de 01 au Nigeria.

«Harouna Kaboré mérite ce prix parce qu’il a beaucoup travailler dans le sens de la protection de la santé des populations. Il a réussi à appliquer le décret n° 2011-1051 portant conditionnement et étiquetage des produits du tabac. Harouna Kaboré a joué un rôle déterminant dans l’augmentation du prix du tabac au Burkina Faso. Cette distinction le galvanisera sans doute à poursuivre son engagement dans la lutte anti-tabac», a laissé entendre Salif Nikiema.

A entendre, les premiers responsables de ACONTA, ce prix est la résultante d’un travail d’acharnement dans la lutte contre le Tabagisme au Burkina Faso. Selon eux, c’était une première de voir un ministre dévoué et engagé dans la lutte anti-tabac.

Pour le lauréat, Harouna Kaboré, c’est l’occasion de remercier l’association ACONTA et les premiers responsables de l’OMS.

« Ce prix est un travail collectif avec les différents agents du ministère du commerce et celui de la santé pour que la consommation de tabac puisse reculer dans notre pays. Nous avons réussi à mettre sur les paquets des images répulsives sur les paquets de cigarettes. C’est ensemble que nous allons continuer à lutter contre le tabagisme. Ce prix est collectif et je suis juste le porte parole. Je voudrais m’engager définitivement et durablement au côté de ACONTA parce qu’il y a beaucoup à faire», a ajouté le lauréat.

Du reste, il convient de noter que ACONTA et ses partenaires restent déterminer dans la lutte contre le tabagisme au Burkina Faso.