0 1 minute 1 semaine

Crise sécuritaire : L’ Association Citoyen du Faso se prononce sur la situation actuelle

L’association des citoyen du Faso ont organisé un déjeuner de presse ce jeudi 18 novembre 2021 à Ouagadougou. Placé sous le thème : << Terrorisme et chômage" Crise sécuritaire : contribution de l'association Citoyen du Faso dans la résolution", ce déjeuner a été animée sous le leadership du président de l'association Abdoul M RABO. Depuis 2016, le Burkina Faso est confronté à une crise sévère et multiformes d'une grande complexité due aux activités croissante de groupe armés. En effet, la crise sécuritaire a atteint la quasi-totalité du territoire burkinabè occasionnant une vague importante de déplacé internes. Les besoins humanitaires des personnes déplacées internes restent une préoccupation pour les autorités du pays. La problématique du chômage est cruciale dans notre pays le taux ne fait qu'augmenter d'année en année. << Pour nous, le manque d'emploi est une des principales causes du terrorisme au Burkina Faso. Le chômage est un phénomène social qui augmente sans cesse notamment dans la population jeune et touche toutes les catégories de la société sans exception aussi bien chez les universitaires, que ceux dépourvus de diplôme et les jeunes ruraux >> laissé entendre le président/ CIFA Abdoul M. RABO dans sa déclaration.

Par ailleurs, il ajoute que depuis quelques jours qu’il assiste à des marches dans certaines villes du pays demandant le départ de l’armée française et celui du président Roch Marc Christian KABORE. En cela, le président a rappelé que le Burkina Faso est un pays de droit et de liberté, que tout citoyen a donc droit de montrer son mécontentement.  » Les burkinabè ne ne doivent pas se tromper de cible et demander le départ du président Roch car nous serons toujours dans un perpétuel recommencement » a t-il dit.

Par ailleurs, l’association citoyen du Faso interpelle sur sa mission régalienne qui est de sécuriser tout les Burkinabè et d’avoir un peut d’audace dans les prises de décisions au niveau de la hiérarchie militaire afin de venir à bout du terrorisme. En plus, il demande à l’Etat la création des aérodromes dans toute les zones touchées par le terrorisme.

Du reste, l’association Citoyen du Faso est une organisation de la société civile qui se bat contre le chômage des jeunes.