0 6 minutes 2 semaines

C’est avec un sentiment de satisfaction que le comité d’organisation de la 3e édition des journées des géologues a refermé ses portes ce jeudi 27 juin 2024 à Ouagadougou. L’Association des Géologues du Burkina Faso (AGBF) a tenu  les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des Journées des Géologues. Ces journées se sont attardé autour de la thématique « Cimenterie et pérennité des ouvrages: Contribution et place du géologue en contexte d’insécurité». L’Objectif de ces journées étant de mener de fructueux échanges afin de fournir des services de qualité dans le domaine de la cimenterie au Burkina Faso.

Ateliers, communications, échanges B to B, Partage d’expériences, voici ce qui a animé la 3e édition des journées des géologues du Burkina Faso.

A entendre le président du comité d’organisation, M. Nemaro, cette édition a connu la participation de plus 400 participants et a tenu 6 sessions de communication. Il a particulièrement saluer l’engagement du comité d’organisation.

«Je tiens à remercier l’ensemble des participants qui ont rehaussé le niveau de cette édition des journées des géologues. Je remercie le parrain Ousséni Derra. Je voudrais féliciter les partenaires techniques et financiers. Nous voulons particulièrement remercier les communicateurs», a-t-il laissé entendre.

 

Selon le Président de l’AGBF (Association des géologues du Burkina Faso), Dr Sanga,
après les éditions précédentes, il y a deux objectifs principaux. Il a cité l’organisation de la 3e édition et la mise en place de l’ordre des géologues. « Le premier est un pari réussi et le second est en cours. Nous avons l’accompagnement de notre ministère de tutelle et celui des doyens. En deux jours, nous avons pu formuler des recommandations», a président de l’AGF.

Pour le président de la 3e édition, Toussaint Bamouni, c’est un honneur d’être choisi comme président. Il a tenu à féliciter l’AGBF pour la mobilisation. «Je voudrais remercier les panelistes et experts pour la qualité des communications. Merci à tous », a salué M. Toussaint Bamouni.

Le représentant du Ministre, le Directeur de Cabinet du Ministère de l’énergie, des mines et carrières, M. Boussim, le Ministre lui même aurait voulu être présent mais pour des raisons de calendrier n’a pas pu honorer son rendez-vous. A lui d’ajouter que ces journées des géologues intéressent le ministère

«Cette édition des journées des géologues, nous tient particulièrement à cœur. Merci au comité d’organisation pour l’effort dans la mobilisation. Le ministère serait toujours aux côtés de l’AGBF. Je tiens à rester aux côtés de l’AGBF pour que l’ordre des géologues du Burkina Faso voit le jour. Je suis disponible pour apporter mon expertise», a confié le DIRCAB du Ministre de l’énergie, des Mines et des Carrières, avant de déclarer close la 3e édition des journées des géologues.

Au sortir de cette édition, le comité d’organisation a formulé des recommandations. A savoir:

A l’endroit de l’Etat
– Relever la part contributive de l’Etat au Fonds de financement de la recherche géologique et minière et de soutien à la formation sur les sciences de la terre pour assurer une bonne assise financière aux projets de recherches et formations du secteur des géosciences ;
– Poursuivre le processus de reconquête du territoire afin de libérer et de stabiliser les zones d’intérêts géologiques et sous emprise terroriste pour assurer la reprise des travaux de prospection et d’exploitation.
A l’endroit du monde universitaire
– Renforcer la recherche sur l’identification de types de ciment adapter à nos réalités en termes de construction ;
– Renforcer la recherche sur l’utilisation de matériaux alternatifs aux constituants principaux du ciment (clinker) importés.
A l’endroit du BUMIGEB et des entreprises minières
– Adopter des techniques et approches d’exploration visant à minimiser la présence du géologue sur le terrain compte tenu du contexte sécuritaire actuel (Par exemple : la cartographie par les imageries satellitaires et les photographies aériennes à travers la télédétection).
A l’endroit de l’AGBF
– Accélérer la création de l’ordre des géologues pour garantir le respect des règles de déontologie du domaine et protéger ce corps de métier. Géologues du Burkina (AGBF), réuni des géologues du Burkina Faso. Les journées des géologues sont un cadre d’échanges, de partage d’expérience et de solidarité entre géologues du Burkina, avec pour objectif, la promotion  du développement du secteur de la géologie au Burkina Faso. L’une de ses principaux objectifs, c’est de réussir à mettre en place l’Ordre des géologues du Burkina Faso.

Sanfo Aminata ✍🏼