0 4 minutes 1 mois

« As Biberon» a remporté la coupe de la 1re édition du tournoi Maracana « La Renaissance». En effet, la finale de la première édition du tournoi Maracana la Renaissance a opposé l’équipe AS Biberon à l’équipe Les gunners, ce samedi 22 octobre 2022 à Ouagadougou sur le terrain du Sénat. Cette 1re édition s’est tenue sous le leadership et le parrainage de Abdoul Karim Baguian dit Lota.

«Promouvoir le football et la cohésion sociale », c’est sous ce thème que s’est jouée la finale de la première édition du tournoi Maracana la Renaissance.

Après une rencontre qui a produit du beau jeu dans les deux périodes, c’est finalement aux épreuves fatidiques de tirs aux buts que «As Biberon » a eu raison des «Gunners » par le score de 2 but à 1.

As Biberon » remporte la somme de 70.000 F CFA, un jeu de maillots et un ballon et le trophée 🏆. Et selon Daïla Terence,  capitaine de l’ « As Biberon », il convient de remercier l’initiatrice et réaffirmer leur engagement pour un retour de la paix au Burkina Faso.

«C’est une immense joie qui nous anime pour cette victoire, au delà pour ce que ce tournoi pourrait apporter comme contribution pour une cohésion sociale au Burkina Faso. Nous remercions donc Diasso Saïdata et toute son équipe pour l’initiative et les rassurons de notre engagement à tous pour un Burkina de Paix ».

«Les Gunners », 2e n’a pas démérité, ils repartent avec la somme de 60.000 F CFA plus un jeu de maillots et un ballon.

Diasso Saïdata, promotrice de cette première initiative manifeste sa satisfaction pour l’aboutissement. Elle qui compte à travers le sport contribuer à une cohésion sociale au Burkina Faso et à un retour de la paix. » L’idée de cette compétition vient tout naturellement de la situation que vit le Burkina Faso depuis maintenant plus de 05 ans. Nous avons réfléchi et pensons que le football pourrait en être d’un grand apport pour un retour de la paix au Burkina« , a-t-elle expliqué.

A entendre, Diasso Saïdata, promotrice du tournoi, la première édition est soutenue par le parrain du tournoi, Abdoul Karim Baguian dit Lota, commissaire général de Lota Conseil International. « Par le football, nous pouvons nous rassembler, nous retrouver sur la même table, taire nos divergences et avancer ensemble. Qui parle de renaissance, parle de cohésion sociale et pour moi le vainqueur de cette finale c’est l’ensemble », a soutenu Lota parrain du tournoi.

Il a par ailleurs félicité l’initiatrice pour »son courage et son dévouement ».

Rendez-vous est pris pour la deuxième édition l’année prochaine.