0 4 minutes 1 an

L’Association des Elèves et Etudiants pour la Promotion Sport a lancé officiellement ce dimanche 12 septembre 2021 dans l’arrondissement N°1 sa compétition sportive pour la commune de Ouagadougou. Pour cette compétition qui concerne les 12 arrondissements et les 6 communes rurales de la ville de Ouagadougou. Ladite cérémonie de lancement s’est tenue sous le leadership de Jacques AKIENGUE, du président de l’2AEEPS, Marcelin SAWADOGO et des premiers responsables de l’arrondissement N°1.

Promouvoir le sport dans sa globalité et interagir avec les populations dans les différents arrondissements et communes de la ville de Ouagadougou, telle l’initiative qui a prévalue à l’organisation d’une compétition sportive qui regroupe totalement les ressortissants du grand Ouaga. Ce sont au total cinq disciplines qui seront en jeu à cette compétition sportive initié par l’Association des Elèves et Etudiants pour la Promotion du Sport. Il s’agit de la pétanque, l’athlétisme, le football, le volleyball et le handball.

Pour le président, Marcelin SAWADOGO, l’idée est de toucher les arrondissements et  les communes de la ville Ouagadougou. Il ajoute qu’il s’agit de sonner la mobilisation dans la commune de Ouagadougou autour du sport dans son ensemble. Tout développement les bienfaits du sport pour le corps humain, le président n’a pas manqué de préciser. « Nous voulions lancer une dynamique du sport partout dans la ville de Ouagadougou. Cette cérémonie dans l’arrondissement N°1 marque le début d’une compétition du Grand Ouaga qui va prendre forme dans un mois. Ce projet sera une réalité parce que nous allons travailler à redynamiser la jeunesse et la gente féminine pour améliorer et booster plus loin le sport au Burkina Faso », soutient le président 2AEESP, Marcelin SAWADOGO.

La gente féminine n’est pas restée en marge de cette compétition sportive qui regroupe le Grand Ouaga. En effet, le comité d’organisation a placé la femme au centre des différentes compétitions en jeu. Selon l’2AEEPS, c’est une occasion de faire valoir et d’encourager les femmes dans la dynamique sportive afin qu’elles participent activement dans le développement du sport au Burkina Faso à l’image de Hugues Fabrice ZANGO.

Selon le promoteur sportif, Jacques Akiengué, il s’agit de saluer et d’accompagner l’Association dans son initiative qui est la promotion du sport. « Je félicite l’2AEEPS pour ce projet sportive d’envergure intercommunale et les exhortent à l’esprit de solidarité et de cohésion sociale au quotidien », dixit Jacques Akiengué.

L’2AEEPS donne rendez-vous à toute la population des arrondissements et des communes rurales de la ville de Ouagadougou les jours prochains pour faire de cette compétition une réussite totale.