0 4 minutes 1 an

La cérémonie de présentation et de dédicaces de l’ouvrage de écrivain Wendinminte Ouédraogo à eu lieu ce mercredi 25 mai 2022 à l’université Sozeph ki Zerbo. Intitulé  » Expressions métaphorique du Moogo, cet ouvrage est de 150 page présenté à la presse en présence du prefacier Dr Albert Ouédraogo,sous le parrainage de sa Majesté le Naaba Baongo, et en présence du présentateur de l’ouvrage Dr Moumouni Zoungrana, Maitre de conférences en littérature orale.

Dr Moumouni Zoungrana, le maître de conférence a présenté l’œuvre comme étant « une œuvre anthropo-ethnographique qui s’évertue à présenter la culture Moaga à travers sa langue.
En effet, l’œuvre « est rédigée en 150 pages et présente, puis analyse 407 expressions ». Elle met en exergue, a-t-il également fait savoir, « la poéticité de la langue mooré et concourt à faciliter les relations humaines par une bonne maitrise de la parole ».

Il a aussi donné la signification des images constituant la couverture avant de l’œuvre : le tambour, le vieillard, le bonnet du chef et les couleurs nationales.

« Le tambour est un instrument parleur dans le milieu Moaga. Il est utilisé pour la transmission des messages à distance et pour la récitation de la généalogie et des hauts faits des chefs. Sa proximité avec le pouvoir fait de lui une source incontestable d’information et un sage confirmé dont la parole est digne de foi », a-t-il détaillé.

Quant à la signification de l’image du vieillard, il a expliqué qu’il « est source d’information fiable, de connaissance cachée, de savoir, de savoir être, de savoir-faire et de savoir-faire faire ; le vieillard est la sagesse incarnée ».

Pour ce qui est du bonnet du chef, il a signifié qu’il « est le symbole du pouvoir et de décision ». Les couleurs nationales sont pour lui, la preuve que le livre est destiné à tous les Burkinabè et pas seulement.

Il faut noter que l’œuvre traite de plusieurs thèmes : « l’homme, la femme, la maladie, la solidarité, la mort, le pouvoir, la famille, le conflit, les tares sociales », a-t-il cité.

En ce qui concerne le prefacier Pr Albert Ouédraogo, il s’est réjoui du fait que « de plus en plus, une conscience s’élève pour montrer que toutes les langues sont des sources de connaissances, de savoir et de science ». Il a invité à assumer nos langues, à les valoriser. « Sauvons nos langues. En les sauvant, nous nous sauvons du péril mondialiste », a-t-il réitéré son appel à la promotion des langues nationales.

Pour l’auteur,Wendinminté Ouédraogo, il a justifié la raison d’être de son œuvre par le fait que toute chose, si elle veut s’inscrire dans la durée, doit avoir pour base la culture. De même il a ajouté que c’est pour mettre en exergue la richesse linguistique de la langue mooré et inviter les autres à faire de même.

Septième œuvre de l’auteur, « Expressions métaphoriques du Moogo » est disponible au prix de 5 000 F CFA dans plusieurs librairies de la place, notamment les librairies Mercury et la librairie d’Afrique.