0 3 minutes 4 semaines

Journée mondiale de l’enfant africain: L’Association African child project apporte son soutien aux enfants à travers des dons de kits scolaires

A l’occasion de la journée mondiale de l’enfant africain qui s’est tenue ce dimanche 16 juin 2024, l’Association African child project, initiatrice du FESIME a bien voulu accompagner les enfants avec des dons en nature. Un don composé essentiellement de kits scolaires et de tee short dont le but est d’encourager les enfants à l’excellence. Célébrée chaque 16 juin, les coalitions africaines de l’action mondiale contre la pauvreté organisent des actions simultanées pour la Journée de l’Enfant Africain.

Cette Journée de l’Enfant Africain est un événement annuel qui commémore le massacre des enfants de Soweto de 1976 par le régime de l’apartheid. Les coalitions de l’action mondiale contre la pauvreté ont choisi cette occasion pour en faire la Journée Africaine du Bandeau Blanc et pour faire une demande régionale auprès des dirigeants des pays concernés afin qu’ils agissent immédiatement pour éradiquer la pauvreté extrême qui cause la mort d’un enfant toutes les 3 secondes en moyenne.

Au Burkina Faso, l’association african child project a profité des dons pour sensibiliser à la promotion et à la protection des droits de l’enfant dans l’environnement numérique, tout en encourageant les acteurs à prendre des engagements concrets en faveur de la réalisation de ces droits.

Il faut dire qu’au plan international et régional, l’engagement du Burkina Faso s’est manifesté par la ratification de plusieurs instruments juridiques relatifs aux droits de l’enfant dont notamment la Convention relative aux Droits de l’Enfant et la Charte Africaine des Droits et du Bien-être de l’Enfant. Malgré les efforts d’amélioration de notre cadre législatif relatif à la protection de l’enfant, le défi majeur qui demeure est celui de l’effectivité de la mise œuvre de ses droits surtout dans un contexte de crise sécuritaire.

La journée de l’enfant africain est une journée internationale organisée chaque année depuis le 16 juin 1991 par l’Organisation de l’unité africaine, en souvenir du massacre de centaines d’enfants lors d’une marche pour leurs droits à Soweto (Afrique du Sud) par le pouvoir de l’apartheid le 16 juin 1976.

Du reste, ensemble, il faut œuvrer pour la protection de l’enfant en lui assurant un accès à une justice adaptée.

Sanfo Minata ✍🏼