0 4 minutes 1 mois

La finale de la coupe de la première édition du Président du Conseil Régional de la Jeunesse du centre a opposé l’arrondissement 5 à l’arrondissement 10, ce Dimanche 16 octobre 2022 à Ouagadougou. Et pour cette première édition de la coupe PCRJ/Centre, c’est l’équipe de l’arrondissement 05 qui a remporté la victoire aux tires au but 1 but à zéro. Elle repart avec le trophée, un lot de maillots, un ballon et une enveloppe financière. Cette 1ere édition s’est tenue sous le parrainage du gouverneur du centre, du président de la CNJ-BF et du président de la délégation spéciale de l’arrondissement 2.

Le vainqueur de la coupe PCRJ/Centre 2022, l’équipe de l’arrondissement 05 reçoit un lot de maillot, un ballon, une enveloppe financière et le trophée. L’equipe finaliste malheureuse qui n’a pas déméritée repart avec un ballon, un lot de maillot et une enveloppe financière. Quant à l’équipe classée 3e, elle reçoit une enveloppe et un ballon.

Selon le président du conseil régional de la jeunesse du centre, promoteur de la coupe, Djibril Bamogo, il s’agit de souhaiter dans un premier temps la bienvenue à toute l’assistance. A lui d’ajouter qu’il convient de saluer tout ceux qui ont œuvré pour la réalisation de la 1ere édition de la coupe du Conseil Régional de la jeunesse du centre. « Cette compétition s’inscrit dans la promotion du sport facteur de cohésion sociale. Nous voulons par la promotion du sport montrer la nécessité de la paix. Cher jeune, soyons des facteurs de paix et de cohésion sociale. Que le meilleur gagne», Djibril .
Pour le président de la délégation spéciale de l’arrondissement 2, parrain de la finale de la coupe du Conseil Régional de la jeunesse du centre, Jonas Sawadogo c’est un honneur de parrainer cette édition. Il ajoute qu’il a cru au projet. « Le football stimule la cohésion sociale. A travers cette compétition, j’espère que la jeunesse puisse renforcer son attachement pour le retour de la paix au Burkina Faso. Vive la jeunesse solidaire. Que le meilleur gagne», a souhaité le parrain.
A entendre, le président du Conseil National de la Jeunesse du Burkina Faso, Moumini DIALA, il faut féliciter cette initiative de du conseil régional de la jeunesse du centre. « Le football doit être un canal de la paix et de la cohésion sociale. Toute indispensable pour la survie du Burkina Faso. Être jeune, c’est avoir de l’imagination et prendre son destin en main. Il est important que la jeunesse se ressaisisse pour le progrès du Burkina Faso», a soutenu le président du CNJ/BF.
Le gouverneur de la région du Centre, Patron de la coupe, Abdoulaye Bassinga, c’est la jeunesse du centre qui gagne. « Je voudrais saluer cette initiative et je réaffirme ma disponibilité à soutenir la jeunesse. Je vous invite à la cohésion sociale. L’avenir du pays c’est la jeunesse et cela s’explique dans le comportement responsable de la jeunesse. J’invite toutes les équipes à l’esprit du fair-play parce que c’est la jeunesse qui gagne», a laissé entendre le Gouverneur du centre.

C’est dans une ambiance festive teintée de démonstration Kung fu que la finale a pris. Rendez-vous est pris pour la prochaine édition.