0 4 minutes 4 semaines

L’Association EMUL-BF a organisé une conférence de presse du Festival de Musique Live de Gounghin ( FEMULIG) ce jeudi 27 octobre 2021 à Ouagadougou. Cette 6e édition est placée sous le thème :“La place du musicien instrumentiste à l’ère du numérique, quelles stratégies pour allier pratique instrumentale et la musique assistée à l’ordinateur.” Ladite conférence s’est tenue sous le leadership du président Serge Désiré OUÉDRAOGO et du coordonnateur, Maximilien Aristide SOME.

Le FEMULIG est une plate-forme pour la promotion de la Musique live et la mise en exergue des musiciens instrumentistes.

Il faut noter que c’est un festival axé sur la promotion et la valorisation de la musique live et partant des musiciens instrumentistes chevilles ouvrières de l’industrie musicale burkinabè. Le FEMULIG soufflera sa 6 bougie forte de cinq éditions riches en couleurs et en innovations du 25 au 28 Novembre 2021 à Ouagadougou à la place de la femme du quartier Gounghin sous le thème « La place du musicien instrumentiste à l’ère du numérique, quelles stratégies pour allier pratique instrumentale et la musique assistée à l’ordinateur ». A laissé entendre le président, Serge Désiré OUÉDRAOGO.

l’idée principale de cette initiative est de valoriser les musiciens instrumentistes, les artistes et les groupes musicaux évoluant dans le live.

Pour Serge désiré OUEDRAOGO, président de L’Ensemble Musical Le Levain du Burkina Faso (EMUL-BF), l’ association initiatrice de ce festival de préciser que : « Notre ambition est de promouvoir la musique live à travers notre ensemble musical le levain doté d’une expérience de plus de 13 ans dans les animations live ».

Par ailleurs, cette 6 e édition sera marquée par certaines activités a savoir une conférence débat, des prestations artistiques, des activités d’œuvres sociales, la rue marchande et la nuit des lauréats et des partenaires.

Ce sont donc au total 12 artistes dont trois vedettes qui vont prester en live à cette édition. S’il y a une innovation majeure de cette édition, c’est bien la mise à disposition d’une enveloppe financière à chacun des cinq meilleurs musiciens instrumentalistes.

En plus de la rubrique « découverte des talents » qui consiste à offrir le plateau (pour 15 mn) à des jeunes talents cachés par manque de moyens ou insuffisance de promotion, il y’aura une deuxième innovation dénommée « Djam session » qui mettra sur scène au maximum cinq (05) musiciens qui montreront leur savoir-faire dans la pratique des instruments. La rubrique « Djam session » sera inséré dans la partie ANIMATION du chronogramme et la « découverte de talents » fera place de levé de rideaux.

En rappel, le FEMULIG est une manifestation culturelle née il y a 6 années grâce å la clairvoyance de musiciens instrumentistes constituant EMUL-BF. EMUL-BF est une association Burkinabè dont l’objectif principal est de valoriser les musiciens instrumentistes, la musique live et le chant profane et/ou choral en vue de contribuer au développement de la musique du Burkina-Faso.

Compte rendu de Minata SANFO