0 3 minutes 1 mois

CDP: Achille Tapsoba et 6 autres militants suspendus pour 6 mois

Le congrès pour la démocratie et le progrès ( CDP) a clos ce samedi 2 juillet 2022 dans l’après midi les activités de son 72e session ordinaire du Bureau Politique nationale ( BPN). Ladite session été tenue sous le leadership du président du parti, Eddie Comboïgo.

La question du récépissé non encore délivré depuis le 8e congrès ordinaires s’est invité au débat lors de cette session. Le président du parti Eddie Komboïgo réélu lors de ce congrès a assuré que « tôt ou tard » le récépissé sera récupéré.

« Cela peut laisser croire que y a une volonté ( de ne pas donner le récépissé) mais nous sommes sereins. Nous sommes confiants parce que les autorités nous ont interpellés pour qu’il y ait une unité dans le parti mais vous savez on décrète pas l’unité. Le parti a un statut et règlement intérieur qu’il faut respecter. Si on ne respecte pas ce statut et règlement intérieur, on décide et on avance. Le récépissé ne saurait rester dans les mains de l’administration territoriale et nous connaissons les voies et recours pour avoir ce récépissé. Nous nous battrons pour que le récépissé soit récupéré », a-t-il assuré à son BPN.

Lors de cette rencontre, des membres du partis ont été suspendus pour six mois. Il s’agit de Achille Topsoba, Salifou Sawadogo, Yaya Zougrana, Blaise sawadogo, Segda Gerrad, sawadogo Blandine, Topan Sané, Jean Couldiati.

En rappel, les travaux de cette session ont également été sanctionné par une motions de soutien au président Eddie Comboïgo à la direction du parti et une motion de soutien aux FDS et au VDP. Le BPN du CDP a appelé au rejet de toute sorte de stigmatisation à l’emploi des communautés.