0 4 minutes 5 mois

L’appel de Manega a animé une conférence de presse ce mercredi 15 juin 2022 au centre Lorette à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre avec les hommes de médias était de dérouler le chronogramme de la commémoration des trois années d’existence de L’appel de Manega et de faire un bref bilan. Pour l’heure, les conférenciers du jour estiment que la crise persiste.

D’entrée de jeu, le secrétaire général de l’appel de Manega, Louckman Sanfo, a tenu à rappeler qu’en juin 2019 l’engagement de L’appel de Manega se répond à trois images. Il s’agissait d’un avion en plein vol avec ses passagers preuve que les burkinabè ont un destin commun, de la tour de contrôle des aéroports qui situe la responsabilité individuelle et collective et de l’arc-en-ciel symbole de la diversité, la conjugaison et l’acceptation des différences.

3 Ans après, L’appel de Manega soutient que malheureusement ils ne peuvent que constater avec consternation que ces images transposées dans notre réalité nationale montrent qu’elles sont toutes en crise.  » Ce que nous redoutons aujourd’hui ce n’est plus le terrorisme, nous redoutons le pire et l’irréparable, la guerre civile. Je voudrais appeler tous les burkinabè à la réconciliation urgente car leur est grave et il n’y a que la réconciliation qui soit notre réel salut.
L’appel de Manega garde bon espoir que notre pays regagnera la paix », a soutenu Louckman Sawadogo.
La commémoration des trois ans d’existence de L’appel de Manega sera célébrée à Pô dans le Nahouri. Cette commémoration sera un moment de bilan, d’introspection et renouvellement d’engagement pour de nouvelles perspectives.

A entendre, Evariste Bilgo, pour l’an 3, il y a une innovation dans la commémoration de L’appel de Manega. A lui de préciser qu’il y aura au programme :
– Cross populaire pour la paix
– Football parenté à plaisanterie pour la paix et la réconciliation
– Café Manega, rencontre avec les jeunes pour échanger sur le retour de la paix
– Une opération Mana Mana pour promouvoir la salubrité et l’hygiène
– Remise de prix Manega de la paix à 9 personnalités qui oeuvrent pour le retour de la paix.

Les prix Manega de la paix sont attribués à des personnalités qui se sont illustrés par leurs actes , leurs contributions à bâtir des infrastructures de paix et à promouvoir la réconciliation au sein des communautés. Pour cette année dix personnalités ont été désignés de commun accord.
Selon Denise Oulon, cette année, les lauréats sont entre autres le Chef de Pô, l’Emire du Liptako, le Chef Guenon, le chef Gan de Loropeni, famille Lilliou, association Bayiri Meebo de Kaya, le Pasteur Flavien Tapsoba, l’Imam Alidou Ilboudo, Roch Marc Christian Kaboré et Blaise Compaoré.

Du reste, pour la commémoration des trois ans d’existence à Pô dans la province du Nahouri de L’appel de Manega, tous les citoyens du Burkina Faso qui oeuvrent pour la cause de la paix et de la réconciliation sont invités à prendre part à ces activités commémorative.